Le Cyclotourisme au Bangladesh

Man riding his bike on a road through tea estates near Sreemangal (Srimangal), Division of Sylhet, Bangladesh, Indian Sub-Continent, AsiaLe tourisme est un présent naturel pour les pays non-industrialisés. Le Cyclotourisme ou le tourisme à vélo est ce qui se trouve tout en haut de la liste de l’éco-tourisme. Le cyclotourisme est véritablement ​​la cible des tendances actuelles du tourisme. Les touristes recherchent un séjour unique et différent qui sera individualisé et bien organisé de sorte qu’il sera facile et sans tracas.

Pendant des décennies, les types et les modes de déplacement ont été remodelés par la diversification culturelle où le tourisme a pris une forme différente, ce qui signifie qu’il apporte des changements et des avantages pour la communauté. En comparant l’environnement du Bangladesh avec d’autres pays d’Asie du Sud, la pratique du tourisme à vélo y est très intéressante. Les pays en développement suivent mieux la tendance que les pays développés.

Bien que le tourisme classique tourne souvent autour des véhicules à moteur, les séjours à vélo sont maintenant plus actif et parfois plus interactif que du tourisme en voiture, en van ou en bus.

Le Bangladesh possède de longues frontières et un certain nombre des postes de contrôle à la frontière avec l’Inde. Donc, il est toujours assez simple d’obtenir une entrée au Bangladesh après avoir passé un séjour en Inde . Il y a une ligne très célèbre de Karachi à Chittagong qui était en fait une voie de chemin de fer qui fut mise en place par le gouvernement britannique et surtout connue comme la Voie impériale. En effet, le cyclisme au Bangladesh n’est pas comme le cyclisme au Népal ou en Inde ou ailleurs. Les gens sont très curieux et serviable.

Les plus beaux sites que le Bangladesh puisse proposer sont les villages et les petites routes étroites à travers eux. Le pays compte près de 80 000 villages. Sylhet est l’une des meilleures villes pour un tour de quelques jours. La ville est communément connue sous le nom de Little Darjeeling, sans les montées abruptes. Elle est verte et des jardins de thé sont présents presque partout. Les routes sont bien pavées. Le trip peut commencer à partir de Dhaka vers Sylhet couvrant certaines petites villes entre les deux. Le parcours est vraiment très bons pour les cyclistes d’Asie du Sud.

You can leave a response, or trackback from your own site.

Leave a Reply