Le Karnataka en Inde va lancer une nouvelle politique d’éco-tourisme

Tiger AttacksLe Karnataka, un État du sud de l’Inde va bientôt établir une nouvelle politique d’éco-tourisme visant à décongestionner les points chauds du tourisme et afin d’attirer les investissements privés.

Vinay Luthra, le CEO, du Conseil de développement de l’éco-tourisme du Karnataka (KEDB), a déclaré que le projet de nouvelle politique était en cours de finalisation selon l’Autorité nationale de conservation du tigre (NTCA). La politique serait annoncée avant le 15 Octobre, date limite fixée par la NTCA à tout l’État, a indiqué Vinay Luthra à des journalistes en marge d’une conférence sur l’éco-tourisme.

« Le Karnataka a été un leader dans l’éco-tourisme dans le pays à travers les Lodges et les Resorts dans la jungle. Mais notre but n’est pas de permettre à l’éco-tourisme de se détériorer avec le tourisme de masse dans les zones forestières. Le KEDB suivra, facilitera et réglementera les éco-initiatives de tourisme » a indiqué Vinay Luthra.

Le tourisme de masse peut causer des dommages irréversibles à l’environnement, aux forêts, à la faune et à la culture locale. C’est pourquoi le Département des forêts et le KEDB vont devoir intervenir pour jouer le rôle de facilitateur et de régulateur afin de favoriser les aspects positifs de l’éco-tourisme et de contrôler les aspects négatifs.

B K Singh, le conservateur en chef des forêts a déclaré que le ministère aurait tout intérêt à restreindre les gens à venir dans les réserves de tigres.

Il a également annoncé que le gouvernement n’était pas opposé à autoriser des «Resorts écologiques» qui produisent de l’énergie verte et de les aider à conserver l’environnement.

Le Département des forêts et le KEDB ont d’ailleurs organisés une conférence d’une journée pour discuter de la stratégie de l’éco-tourisme et pour annoncer des lignes directrices afin de déployer des initiatives ambitieuses pour attirer les touristes.

Le Ministre de la forêt, Ramanath Rai a déclaré que les opinions des voyagistes seront considérées lorsque le gouvernement finalisera la nouvelle politique d’éco-tourisme.

« L’écotourisme est un concept nouveau et le Karnataka est intéressé de le promouvoir et d’attirer des touristes dans le pays et à l’extérieur et il était en train d’identifier de nouveaux spots. Cependant, nous allons formuler des lignes directrices pour protéger l’environnement qui sera notre première priorité » a conclu le ministre Ramanath Rai.

You can leave a response, or trackback from your own site.

Leave a Reply