Comment se rendre à Torres del Paine pour faire un trek

Torres del Paine offre l’un des meilleurs parcours de randonnées qui peut être trouvé dans le monde. Des paysages spectaculaires, mélange de neige, de glace et de forêts verdoyantes, flanquées de grands lacs tous alimentés par les glaciers qui descendent des montagnes.

Mon voyage commence à Calafate (Argentine), bien connu pour son majestueux glacier, Perito Moreno. De là, je décide de visiter le parc national Torres del Paine, situé à environ 150 km, sur ??le territoire chilien. Le voyage depuis l’Argentine en bus est long et fatigant, plein de chemins de terre avec de nombreux nids de poule, sans compter l’inconvénient de devoir s’arrêter quelques heures à la frontière avec le Chili.

Arrivé à Puerto Natales, je prends une navette qui me conduit à l’entrée du parc national. Les frais d’inscription payés, je me dirige vers le début du trekking, tandis que la nuit commence à apparaître.

Faire un trek à Torres del Paine

Le trekking que j’ai choisi se déroule sur 4 jours et 5 nuits. Il s’appelle « W » et comprend des passages par les lacs Grey, Pehoe Nordenskjol et Sarmiento.
torres del paine 300×197 Faire un trek à Torres del Paine…
Alors que je recherche, en compagnie de mon guide, un endroit pour mettre nos tentes, nous trouvons une cabane abandonnée près d’une rivière. Le temps pluvieux ne nous a pas donné envie de chercher un meilleur endroit. La cabane fera l’affaire.

Le lendemain, nous arrivons vers un hôtel de luxe, l’Hosteria del Lago Grey, où nous avons pu prendre un bateau qui nous transporte entre les grands blocs de glace, jusqu’au début du Lago Grey, le vrai début de notre route.

Lire aussi :  Les mariages verts, le nouveau pari pour la romance à Aruba

Ensuite, nous arrivons au pied du Glaciar Grey, aussi impressionnant que le Perito Moreno lui-même, seulement avec beaucoup moins de touristes.

Ce jour-là nous décidons de dormir dans un endroit plus confortable, dans le Refuge de Pehoe, juste au pied du lac qui porte son nom. Les abris dans Torres del Paine sont très coûteux, ce qui m’a beaucoup surpris. Je suppose qu’un peu de luxe dans ces contrées éloignées de la Terre se paye cher.

Le lendemain, nous nous dirigeons vers le centre de la W, à un endroit appelé la « Valle del Francés », en bordure du côté des Cuernos del Paine, un des paysages les plus représentatifs du parc. Peu à peu, comme nous montons, nous voyons des morceaux de glaciers se détacher faisant un bruit énorme. Le parcours est très beau, mais la pluie incessante nous fait accélérer et nous empêche sûrement de profiter du magnifique paysage.

Cette nuit-là, nous décidons de la passer dans un refuge, celui de Los Cuernos. La dernière fois, car dorénavant nous dormirons toujours dans nos tentes. Le lendemain, un grand absent apparaît, le soleil. Il ne nous laissera plus jusqu’à la fin de notre randonnée.

Nous prenons la route pour les Torres del Paine, longeant un grand lac. Les Torres nous ne les verrons que le lendemain matin car la route est longue et que nous devons camper dans une zone appelée Camp Torres.

C’est le lieu de camping pour ceux qui veulent escalader les murs de ces majestueux piliers de roche.
Par ailleurs, si au cours de la randonnée, vous n’avez pas trouvé beaucoup de touristes, ici ça ne sera pas le cas. En raison de la facilité d’accès de l’entrée principale du parc, les touristes y affluent chaque jour pour escalader la colline principale afin d’obtenir la plus belle photo possible.
Notre voyage touche à sa fin, descendant vers l’une des entrées du parc.
las torres del paine1 300×240 Faire un trek à Torres del Paine…
Les meilleurs mois pour visiter le parc oscillent de décembre à la première moitié de mars. Les autres mois sont froids et les neiges peuvent nous surprendre à tout moment.

Lire aussi :  Quand aller en Égypte pour une expérience inoubliable

Au niveau de la difficulté, ce trek n’est pas très difficile, même si les températures ont tendance à être faibles. Il est conseillé de prendre de bonnes chaussures, des vêtements imperméables et chauds, de l’eau (même si l’eau des rivières est potable), une tente, de la crème solaire, etc.

Les treks à Torres del Paine sont à conseiller à tout le monde. La difficulté n’est pas très importante et il est possible d’admirer de magnifiques paysages.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *